Poesies et Contes par Yves Le Car

livres de poesies

ENFANT SEUL

L'Enfant sage

se joue

des images

et de tous

les adages

Il joue

Le visage

Et les joues

Tout en nage

Petit chou

Vrai sauvage

Tout fou

L'enfant sage

S'agite

Seul en cage

Insolite

Solitaire

Mystère

Boul'de gomme

QUE FAIRE ?

Petit bonhomme

S' affaire...

 

L'enfant joue

Au salon

L'enfant joue

Au ballon

Mais ballon

Et salon

Ne font pas bon ménage

L'enfant joue

Au ballon

Juste un coup

De talon

Et c'est tout

C'est pas long

Mais ballon

Et talon

Font parfois des ravages

Et du remue-ménage

De rivage

En rivage

Un ballon

Ca voyage

Et sans ménagement

Largement

Sans ambages

Le ballon déménage

L'âme et l'ameublement

Du salon

Quel carnage !

 

Les tableaux

Bibelots

Et bibles :

Tout est cible

Rien n'est inaccessible

A ce diable

Insensible

Insatiable

indomptable

Intenable

Infernal

Un vandale

Un scandale

Tous les livres

Ont l'air ivre

Et comme des fruits mûrs

Dégringolent du mur

Et roulent sous la table

Les chaises

Mal à l'aise

Se baissent

Et se blessent

Un galop

Rigolo

Les déblaie

Les balaie

Les balance

En cadence

C'est la danse

Le ballet

Du ballon

Au salon

Et tout pète

La tempête

Fait la fête

Quel aplomb !

Le buffet

Se descelle

Et défait

La vaisselle

Qui descend

En toupie

Cent pour cent

Au tapis

Et tant pis

Pour l'enfant

Au jeu fou

Joues en feu

Qui s'en fout

ou s'en veut

Pas beaucoup

Juste un peu

Je l'avoue

Et s'en va

sans tarder

Car ça va

Pas tarder

A barder !

 

L'enfant court

Affolé

C'était pour

Rigoler

Des pas lourds

Dans la cour

Parents dans les parages

C'est pas pour

rigoler

qu'il encourt

La volée

Au SECOURS

Cours...

Courage !

 

L'enfant joue

Un ballet

A grands coups

De balai

Le balai

Sans délai

Devient maître d'ouvrage

Ca déplaît

Au ballon

Tout replet

Mais, allons !

Le balai

Est fair-play

Et n'en prend pas ombrage

Il déblaie

Les débris

Et les met

A l'abri

Sous le lit

Les jolis

Bibelots

Démolis

Quel tableau !

Quel ballot !

Le minot

Tout penaud

Enfourche sans ambages

Son balai

Et s'en va

Au palais

Du sabbat

Par la baie

Du balcon

C'est la paix

Au salon !

car le gamin s'endort

au bout du corridor

 

Les parents

en rentrant

constatent soulagés

que malgré l’étendue

des dégats qui sont dûs

indubitablement

et lamentablement

à un cambrioleur

qui a tout saccagé

ça n' a pas dérangé

le chéri

endormi

depuis près de cinq heures

qu'il est seul petit coeur

il dort tranquille et sage

sage comme une image

Copyright "Yves Le Car", tous droits réservés