Poesies et Contes par Yves Le Car

livres de poesies

GAMIN D ’ PARIS

"Un gamin d'Paris, c'est tout un poème"

Disait la chanson quand j'étais petit

Les rues de Paris ne sont plus les mêmes

La Seine a coulé sous ses ponts, pardi.

Emportant l'Enfanc' le coeur en tandem

Diable attendrissant , angelot maudit.

Où sont les copains que le vent parsème

Aux quatre horizons, lorsqu'ils ont grandi ?

 

Un gamin d'Paris, y paraîtrait même

Qu'on n'trouv'pas le mêm' dans les aut' pays.

J'ai roulé ma boss', j'ai traîné ma flemme

Sous des cieux plus bleus et parfois plus gris.

J'en ai vu, des môm' ,des sacrés poèmes

Aux yeux pleins de rêve, aux corps pleins de vie,

Du fond de l'Afrique au coeur de Bohème :

Y ressemblent tous aux titis d'Paris !

 

Un gamin d'Paris, j'peux vousl'dir' quand même

Puisque j'suis moi-même un gamin dParis,

Ca n'a rien de plus qu'un goss'd'Angoulême,

De Tananarive ou de Cracovie !

Qu'il soit de Hambourg, d'Arlon, de Harlem,

C'est la mêm' frimouss' quand il vous sourit

Qu' importe la langu', le coeur est le même :

C'est pas un'question de géographie.

 

Un gamin d'Paris, symbole ou emblême ?

Selon les quartiers, t'as pas la mêm'vie :

Un minot d'Saint-Ouen ou du dix-neuvième

Voit pas d'un même oeil le vert paradis

Qu'un p'tit qui connaît d'Paris que l'huitième.

Ca chang'l'horizon des Jeux Interdits

Ces deux tableaux là pos'le vrai dilemme :

Lequel est l'imag'du gamin d'Paris ?

 

Un gamin d'Paris, c'est peut-êt'plus blême

Qu'un môm' de Belem ou de Nairobi !

Tu crois ? La couleur, c'est un faux problème.

C'est un arc en ciel ethnique à Paris :

Les p'tit'têt' sont blond' brun' rouss' café-crème ;

Tout s'mélange entre l'ébène et l'épi,

Et c'est ça qui est chouett' car le vrai poème,

C'est tous les gamins du mond'réunis.

 

Un gamin d'par...jure, oui, un anathème,

Voilà c'que je suis depuis qu'j'suis parti,

La tête et le coeur emplis d'autres thèmes...

Mais avant d'partir, j'ai pas réussi

A mettre Paris en bouteill' pas même

La rue, le quartier, la Cité chérie,

Mon jardin secret , ma chambre au troisième

Où tant de souv'nirs pourtant sont inscrits.

 

J'ai pris d'la bouteill' c'est un aut' problème,

Mais y avait rien d'dans, j'en fais le pari.

Ce que je revois, que je revis même,

C'qui m'manqu' c'est l'Enfance, mais c'est pas Paris !

Un gamin d'partout, c'est tout un poème,

Et c'est un gamin d'Paris qui vous l'dit !!

Copyright "Yves Le Car", tous droits réservés