Poesies et Contes par Yves Le Car

livres de poesies

l’ ECHO

Après avoir cherché avec quel véhicule

il pourrait s'envoler

sans être ridicule

le poème se dit :

" je vais aller à pied"

et comptant sur ses doigts

le voilà estropié

et qui reste sans voix

"me voilà, dit-il, bien désemparé !

preuve que je ne rime à rien

qui donc viendra me réparer ?"

et l'écho répondit : " je viens !"

ce qu'il fit sur le champ

sans bouger de sa place

"tu es vraiment touchant !"

dit le poème , en face,

qui, ainsi s'arrachant

à ce champ de foire

sans espoir

s'envole dans l'espace

Copyright "Yves Le Car", tous droits réservés