Poesies et Contes par Yves Le Car

livres de poesies

LESE AGENT

Qui qu' a volé mon vélo ?

Qui qu' a piqué mon képi ?

Qui m'enquiquine ainsi ?

Quel pékin ! ?quel faquin ? quel coquin ?

quel culot !

s'écrie rageant l'agent

jurant, mais en pétard,

songeant qu'il est trop tard,

qu'on ne lui rendra plus

ni vélo ni képi.

Quel dépit ! c’est piteux ! c’est stupide et petit !

A peine acquis, déjà piqués. Par qui ?

Ne pouvant que ronger son frein

se voyant en congés sans fin :

au repos sans répit

sans képi

sans vélo

désolé affolé ah fallait pas faire ça !

Ce vélo tout nouveau

qui nous vaut sa colère

aussitôt qu'acheté,

il l'avait attaché,

équipé du képi,

au loquet du volet.

Et quelqu'un a piqué les deux :

vélo, képi.

Voilà qu'on a volé, enlevé les deux lots :

le képi, le vélo

Oh c'est pas rigolo

pas réglo ! pas glorieux !

mais fallait s' y attendre

vu que ces deux outils dignes de son insigne

se prêtent à l'anagramme. :

vélo/volé

képi/piqué.

Quel drame !

L'agent se met en tête

de mener son enquête

On s'inquiète. Il s'entête.

Il en perdrait la tête,

sans casquette, sans képi, pour la mettre à l'abri.

Et le voilà devant la voie

levant la voix,

faisant les cent pas,

sifflant les passants ;

tout aspect est suspect

et tous sont soupçonnés,

et sous peu, sont sommés d'assumer ce méfait.

En effet, s'amuser ainsi, c'est abusé.

Un voleur de vélo,

un piqueur de képi.

Qui qu'en pâtit, c'est lui !

Et l'agent se tapit

et glapit, dépité,

et de tous les côtés,

sans répit, il épie.

Il se met à crier à tue-tête

et nu-tête ;

se met à houspiller,

à pied, et sans trier,

tous les quidams,

tout'les p'tit'dames,

tous les p'tits diables,

sans état d'âme,

recherchant chez les gens

les indices insidieux du vicieux incident.

Ainsi dans pas longtemps il aura son voleur

Contraint à un contrôle et contrit de ce rôle >

Ne pouvant plus compter sur personne l’agent

se met à compter sur ses doigts

sûr de soi

et les passants

prennent pour agent comptant cet agent mécontent mais comptant néanmoins

képi en moins

vélo en moins

sur les témoins

témoins que rien n’effraie sinon le fond de l’air

et il compte bel et bien

régler son contentieux

quand d’autres ne contemplent que leur compte en Suisse

Je compte jusqu’à trois dit l’agent

UN DEUX TROIS

La troisième est la bonne

la bonne du curé qui n’ a cure de cette incursion

dans son excursion

et poursuit son petit bonhomme de chemin

qu’elle n’a pas de mal à rattraper puisqu’il ne bouge pas

Alors que l’agent sans lâcher l’affaire ne compte plus qu’à rebours

ainsi qu’à rebrousse poil

sur le retour de ses trésors perdus

Certains ne perdent rien pour attendre dit-il

Lui il attend en fin de compte pour ne rien y gagner

alors le temps passe

alors les gens se lassent

alors l’agent s’tasse...

....

 

Au final,

on signale

qu'un mistral

magistral

se joua

ce jour-là

d'un loquet

de volet

équipé d'un képi à vélo

et les fit s'envoler

Copyright "Yves Le Car", tous droits réservés