Poesies et Contes par Yves Le Car

livres de poesies

FORGERON

Puisque c'est en forgeant qu'on devient forgeron

Peut-être qu'en créant je deviendrai crayon

Et j'aurai bonne mine alors à minauder

Pour essayer de vous transmettre mes idées

 

Puisque c'est en forgeant qu'on devient forgeron

C'est sans doute en massant que l'on devient maçon

Et c'est au pied du mur qu'on vous défie alors

Comme on part à treize ans à la chasse au trésor

 

Puisque c'est en forgeant qu'on devient forgeron

Peut-être qu'en cent ans on deviendrait santon

Et pourquoi pas statue dans un jardin public

Si l'on a dignement servi la république

 

Puisque c'est en forgeant qu'on devient forgeron

C'est en extrapolant qu'on devient Apollon

Mais si c'est un peu long, un peu laid, un peu lourd,

Mon envolée, voyons, j'y mettrai du velours

 

Et si c'est en forgeant qu'on devient forgeron

C'est sûr qu'en délirant on devient gai luron

Mais c'est en se marrant qu'on deviendrait marron

Alors il serait temps que je change de ton

 

Car si c'est en forgeant qu'on devient forgeron

C'est toujours embêtant de devenir béton

Et l'on devient minable interminablement

Si l'on ne sait pas s'arrêter au bon moment

Copyright "Yves Le Car", tous droits réservés