Poesies et Contes par Yves Le Car

livres de poesies

EMPRISE EN PROSE

LES JOURS SANS

Comme on dit

Les jours où rien ne va

les jours d'éternité où les nuits s'éternisent

blanches de trop penser

sans rien panser pourtant

des blessures

sûres

déchirures

dures

qui perdurent

Les jours où le moral est au dernier palier

comme une Danaïdéfixe indécrottable

les jours où le destin ou comment l'appeler semble liguer ses membres

pour s'acharner sur vous

les jours où les jours se suivent et se ressemblent

les jours de mauvais quarts d'heure

où les heures se sécularisent

se singularisent à tel point

que le temps lui-même y perd les pédales

et Pégase me désarçonne

Les jours sans fin sans pain sempiternels

les jours où rien ne sert de courir tant qu'on n'est pas au point

les jours de vide

....

on regarde les gens autour de soi les autres

les gens qui ont l'argent et ne manquent de rien

les gens qui ont

possèdent

AVOIR

A  VOIR

Les gens qui ont

qui SONT-ILS

ET

 SONT ILS

 

 

Et alors on se dit

nous qui n'avons rien nous qui ne possédons en fait

nulle richesse

on se dit qu'on a tout

puisqu'on a la

TENDRESSE

Copyright "Yves Le Car", tous droits réservés