Poesies et Contes par Yves Le Car

livres de poesies

DIMEY DIS MOI

DIS MOI DIMEY DIS MOI

Je sais que j'fais pas l'poids

T'étais pas un poids plume

Mais j'crois bien qu'dans ta plume

T'avais un truc... en plus !

Un truc à fair' vibrer

Mêm'les invertébrés

Plus loin qu'à Syracuse.

Un truc à fracasser

Tous les pas cadencés

Un truc à fair ' danser

La machine à penser.

 

Dis-moi, Dimey, dis-moi

Si tu pass' par chez moi

C'est à dir 'n'importe où

Viens frapper à ma porte !

Y en a pas, mais qu'importe :

On est chez nous partout

Au pays des poètes

Puisque l'coeur et la tête

Sont toujours en voyage

Entre deux utopies

De tant mieux à tant pis

De nuance en nuage.

 

Dis- moi, Dimey, dis-moi,

En sortant du bistrot,

Si t'as un vers en trop,

S'il te plaît donn'le moi

Pour finir mon poème !

Fais moi juste un p'tit signe.

En guise de consigne,

J'ai la chaleur humaine :

Y en a un'cargaison

Le long des mill'saisons

Jardinées par tes mots.

T'as p't'êt' quitté l'comptoir

Mais le moindre trottoir

Le moindre caniveau

De Montmartre aux Martyrs

Transpirent de tes rimes

Et si ça s'trouve, en prime

T'as fait semblant d'partir.

 

Dis-moi, Dimey, dis-moi,

Poète-hippopotame

A présent qu'tu entames

Pour la première fois

Ta part d'éternité

Il est temps que l'on trinque

Pas sur le bord du zinc

Que j'ai pas fréquenté

Mais sur le bord du monde

Qui continue sa ronde

Sur le bout de ton nez...

Et tout ce que je souhaite

C'est qu'il naiss'des poètes

Pour le faire tourner.

Copyright "Yves Le Car", tous droits réservés