Poesies et Contes par Yves Le Car

livres de poesies

LE POETE ET L’ OISEAU

Le poète songe

Et se ronge

Les sangs

Sa muse se tait

Il se fait

Un sang

D' encre.

L'encrier

Sans crier

Gare

Et sans égards

Sur la jetée

A jeté

L'encre

Le poète se sent

Absent

Comme un cancre

Las

Et pas là

Il a beau crier

Contre l'encrier

Et s'échiner

S'époumonner

Impossible de mettre un pied

A l'étrier :

Aller trier

Des mots

Absents

Des faux

Accents

Des flots

De sang

Des fleuves d'encre... !

Le poète a beau supplier

Se plier

S'agenouiller

S'apitoyer

Mordiller

Le bout de son porte- plume

Nulle idée ne s'allume

Nul salut

Rien ne va plus !

 

C'est alors que l'oiseau

Sorti on ne sait d'où

Tout doux

D'un nuage

D'une image

D'une page

Blanche

Se penche

Comme un ange

Gardien

Au-dessus de la tête

Epuisée

Du poète

Et puis au pied levé

Levant

Avec zèle

Ses ailes

Prend la place de l'outil

Devenu inutile

De l'instrument

Indûment

Appelé porte-plume...

 

En fait de plume

Il n'en a qu'une

Et l'oiseau n'en a cure

Lui qui en procure

Au poète

Une kyrielle

Une ribambelle

DE RUDEMENT BELLES

...

Alors le poète

Qui ne savait plus où donner de la tête

Alouette alouette

Passe d'une plume à l'autre

D'un mot à l'autre,

D'une ligne à l'autre,

D'une page à l'autre

Et s'envole s'envole s'envole.......

Copyright "Yves Le Car", tous droits réservés